22 mars 2021

Les éditeurs de code

Un éditeur de code est l’endroit où les programmeurs passent le plus clair de leur temps.

Il existe deux archétypes: IDE et les éditeurs légers. Beaucoup de personnes se sentent à l’aise pour choisir un outil de chaque type.

IDE

Le terme IDE (Integrated Development Environment) signifie un éditeur puissant avec de nombreuses fonctionnalités qui fonctionne généralement sur un “projet entier”. Comme son nom l’indique, ce n’est pas seulement un éditeur, mais un environnement de développement complet.

Un IDE charge le projet (peut contenir de nombreux fichiers), permet la navigation entre les fichiers, fournit une auto-complétion basée sur l’ensemble du projet (pas seulement le fichier ouvert), s’intègre à un système de gestion de version (comme git), un environnement de test et d’autres éléments au niveau du projet.

Si vous n’avez pas encore pensé à sélectionner un IDE, examinez les variantes suivantes :

  • Visual Studio Code (cross-platform, free).
  • WebStorm pour le développement frontend et autres éditeurs de la même société si vous avez besoin de langues supplémentaires.

Pour Windows, il existe également “Visual Studio”, à ne pas confondre avec "Visual Studio Code ". “Visual Studio” est un éditeur payant et puissant, uniquement conçu pour Windows, bien adapté à la plate-forme .NET. C’est aussi bon en JavaScript. Il y a aussi une version gratuite Visual Studio Community.

La plupart des IDE sont payants, mais ont une période d’essai. Leur coût est généralement négligeable par rapport au salaire d’un développeur qualifié, alors choisissez le meilleur pour vous.

Les éditeurs légers

“Les éditeurs légers” ne sont pas aussi puissants que les IDE, mais ils sont rapides, élégants et simples.

Ils sont principalement utilisés pour ouvrir et éditer instantanément un fichier.

La principale différence entre un “éditeur léger” et un “IDE” réside dans le fait qu’un environnement de développement intégré fonctionne au niveau du projet. Il charge donc beaucoup plus de données au démarrage, analyse la structure du projet si nécessaire, etc. Un éditeur léger est beaucoup plus rapide si nous avons besoin d’un seul fichier.

En pratique, les éditeurs légers peuvent avoir beaucoup de plug-ins, y compris des analyseurs de syntaxe au niveau des répertoires et des autocompléteurs. Il n’ya donc pas de frontière stricte entre un éditeur léger et un IDE.

Les options suivantes méritent votre attention :

  • Atom (multiplateforme, gratuit).
  • Visual Studio Code (multiplateforme, gratuit).
  • Sublime Text (multiplateforme, payant).
  • Notepad++ (Windows, gratuit).
  • Vim et Emacs sont également cool, si vous savez comment les utiliser.

Ne discutons pas

Les éditeurs des listes ci-dessus sont ceux que moi-même ou mes amis, que je considère comme de bons développeurs, utilisent depuis longtemps et en sont satisfaits.

Il y a d’autres grands éditeurs dans notre vaste monde. Veuillez choisir celui que vous aimez le plus.

Le choix d’un éditeur, comme tout autre outil, est individuel et dépend de vos projets, de vos habitudes, de vos préférences personnelles.

Carte du tutoriel

Commentaires

lire ceci avant de commenter…
  • Si vous avez des améliorations à suggérer, merci de soumettre une issue GitHub ou une pull request au lieu de commenter.
  • Si vous ne comprenez pas quelque chose dans l'article, merci de préciser.
  • Pour insérer quelques bouts de code, utilisez la balise <code>, pour plusieurs lignes -- enveloppez-les avec la balise <pre>, pour plus de 10 lignes - utilisez une sandbox (plnkr, jsbin, codepen…)