20 août 2021

L'ancien "var"

Cet article est pour comprendre les anciens scripts

Les informations contenues dans cet article sont utiles pour comprendre les anciens scripts.

Ce n’est pas ainsi que nous écrivons du nouveau code.

Dans le tout premier chapitre qui parle des variables, nous avons mentionné trois façons pour déclarer une variable :

  1. let
  2. const
  3. var

La déclaration var est similaire à let. La plupart du temps, nous pouvons remplacer let par var ou vice-versa et nous attendre à ce que les choses fonctionnent :

var message = "Hi";
alert(message); // Hi

Mais en interne, var est une bête très différente, originaire de très vieux temps. Il n’est généralement pas utilisé dans les scripts modernes, mais se cache toujours dans les anciens.

Si vous ne prévoyez pas de rencontrer de tels scripts, vous pouvez même sauter ce chapitre ou le reporter.

D’un autre côté, il est important de comprendre les différences lors de la migration d’anciens scripts de var vers let, pour éviter des erreurs étranges.

“var” n’a pas de portée limitée aux blocs

Les variables, déclarées avec var, ont une portée fonction ou globale. Ils sont visibles à travers des blocs.

Par exemple:

if (true) {
  var test = true; // utilise "var" au lieu "let"
}

alert(test); // vrai, la variable existe après if

Comme var ignore les blocs de code, nous avons une variable globale test.

Si nous aurions utilisé let test au lieu de var test, la variable aurait seulement été visible à l’intérieur de if:

if (true) {
  let test = true; // utilise "let"
}

alert(test); // ReferenceError: test is not defined

Même principe pour les boucles: var ne peut pas être locale pour les blocs ni les boucles :

for (var i = 0; i < 10; i++) {
  var one = 1;
  // ...
}

alert(i); // 10, "i" est visible après la boucle, c'est une variable globale
alert(one); // 1, "one" est visible après la boucle, c'est une variable globale

Si un bloc de code est à l’intérieur d’une fonction, var devient une variable à l’échelle de la fonction :

function sayHi() {
  if (true) {
    var phrase = "Hello";
  }

  alert(phrase); // fonctionne
}

sayHi();
alert(phrase); // ReferenceError: phrase is not defined

Comme nous pouvons le constater, var pénètre à travers if, for ou les autres blocs de code. C’est parce que, il y a longtemps, les blocs de JavaScript n’avaient pas d’environnements lexicaux, et var est un vestige de ce dernier.

“var” tolère les redéclarations

Si nous déclarons la même variable avec let deux fois dans la même portée, c’est une erreur :

let user;
let user; // SyntaxError: 'user' has already been declared

Avec var, nous pouvons redéclarer une variable autant de fois que nécessaire. Si nous utilisons var avec une variable déjà déclarée, elle est simplement ignorée :

var user = "Pete";

var user = "John"; // ce "var" ne fait rien (déjà déclaré)
// ...ça ne déclenche pas d'erreur

alert(user); // John

“var” les variables peuvent être déclarées sous leur utilisation

Les déclarations var sont traitées quand la fonction commence (ou quand le script commence pour le cas global).

En d’autres mots, les variables var sont définies au début de la fonction, peu importe où la définition se retrouve (présumant que la définition n’est pas dans une fonction imbriquée).

Alors ce code:

function sayHi() {
  phrase = "Hello";

  alert(phrase);

  var phrase;
}
sayHi();

…est techniquement identique à ceci (nous avons simplement bougé var phrase du code juste avant):

function sayHi() {
  var phrase;

  phrase = "Hello";

  alert(phrase);
}
sayHi();

…ou même ceci (souvenez-vous, les blocs de code sont ignorés):

function sayHi() {
  phrase = "Hello"; // (*)

  if (false) {
    var phrase;
  }

  alert(phrase);
}
sayHi();

Certains nomment ce comportement “hoisting” (hisser) parce que toutes les var sont “hoisted” (hissées) jusqu’en haut de la fonction.

Alors dans l’exemple au dessus, la branche if (false) n’est jamais exécutée, mais ce n’est pas grave. La var à l’intérieur de cette branche est traitée au début de la fonction, alors au moment (*), la variable existe.

Les déclarations sont hissées, mais les affectations ne le sont pas.

Cela est mieux démontré avec un exemple :

function sayHi() {
  alert(phrase);

  var phrase = "Hello";
}

sayHi();

La ligne var phrase = "Hello" contient deux actions :

  1. Déclaration de la variable var
  2. Affectation de la variable =.

La déclaration est traitée au début de l’exécution de la fonction (“hoisted”), mais l’affectation fonctionne toujours à l’endroit où elle apparaît. Essentiellement, le code fonctionne comme ceci :

function sayHi() {
  var phrase; // déclaration fonctionne au début...

  alert(phrase); // undefined

  phrase = "Hello"; // ...affectation - quand l'exécution y parvient.
}

sayHi();

Parce que toutes les déclarations var sont traitées au début de la fonction, nous pouvons y faire référence n’importe où. Mais les variables sont indéfinies jusqu’aux affectations.

Dans les deux exemples au dessus, alert fonctionne sans erreur parce que la variable phrase existe. Mais sa valeur n’est pas encore affectée, alors cela donne undefined.

IIFE

Comme par le passé, il n’y avait que var, et qu’il n’a pas de visibilité au niveau du bloc, les programmeurs ont inventé un moyen de l’imiter. Ce qu’ils ont fait a été appelé “expressions de fonction immédiatement invoquées” (en abrégé IIFE).

Ce n’est pas quelque chose que nous devrions utiliser de nos jours, mais vous pouvez les trouver dans d’anciens scripts.

Un IIFE ressemble à ceci :

(function() {

  var message = "Hello";

  alert(message); // Hello

})();

Ici, une fonction expression est créée et immédiatement appelée. Ainsi, le code s’exécute immédiatement et possède ses propres variables privées.

La fonction expression est entourée de parenthèses (fonction {...}), car lorsque JavaScript rencontre "function" dans le flux de code principal, il le comprend comme le début d’une fonction déclaration. Mais une fonction déclaration doit avoir un nom, donc ce type de code donnera une erreur :

// Essayons de déclarer et d'appeler immédiatement une fonction
function() { // <-- SyntaxError: Les instructions de fonction nécessitent un nom de fonction

  var message = "Hello";

  alert(message); // Hello

}();

Même si nous disons : “d’accord, ajoutons un nom”, cela ne fonctionnera toujours pas, parce que JavaScript ne permet pas d’appeler immédiatement les fonctions déclarations :

// erreur de syntaxe à cause des parenthèses ci-dessous
function go() {

}(); // <-- ne peut pas appeler la fonction déclaration immédiatement

Ainsi, les parenthèses autour de la fonction sont une astuce pour montrer à JavaScript que la fonction est créée dans le contexte d’une autre expression, et donc c’est une fonction expression : elle n’a pas besoin de nom et peut être appelée immédiatement.

Il existe d’autres façons que les parenthèses pour dire à JavaScript que nous souhaitons une fonction expression :

// Façons de créer une IIFE

(function() {
  alert("Parentheses around the function");
})();

(function() {
  alert("Parentheses around the whole thing");
}());

!function() {
  alert("Bitwise NOT operator starts the expression");
}();

+function() {
  alert("Unary plus starts the expression");
}();

Dans tous les cas ci-dessus, nous déclarons une fonction expression et l’exécutons immédiatement. Notons encore : de nos jours il n’y a aucune raison d’écrire un tel code.

Résumé

Il y a deux différences majeures entre var et let/const:

  1. Les variables var n’ont pas de portée de bloc, leur visibilité est étendue à la fonction actuelle, ou globale, si elle est déclarée hors fonction.
  2. Les déclarations var sont traitées au début de la fonction (ou au début du script pour le cas global).

Il y a une autre différence mineure associée à l’objet global, mais nous traiterons ce point dans le prochain chapitre.

Ces différences rendent var pire que let dans la plupart des cas. Les variables au niveau des blocs sont extraordinaires. C’est pourquoi let a été introduit au standard il y a longtemps et c’est maintenant un moyen majeur (avec const) pour déclarer une variable.

Carte du tutoriel

Commentaires

lire ceci avant de commenter…
  • Si vous avez des améliorations à suggérer, merci de soumettre une issue GitHub ou une pull request au lieu de commenter.
  • Si vous ne comprenez pas quelque chose dans l'article, merci de préciser.
  • Pour insérer quelques bouts de code, utilisez la balise <code>, pour plusieurs lignes – enveloppez-les avec la balise <pre>, pour plus de 10 lignes - utilisez une sandbox (plnkr, jsbin, codepen…)